Allocataires de recherche du CRLC

      

 

       Le Centre de recherche en littérature comparée (C.R.L.C.) constitue une des six équipes d’accueil (EA 2571) de l’École Doctorale III (ED 0019) de Paris IV, « Littératures françaises et comparée ». Cette équipe est celle à laquelle s’adosse la formation de DEA en littérature comparée 19910997, dirigée par François Lecercle, et le cursus doctoral en littérature comparée au sein de l’École doctorale.
       Les allocataires de recherche (allocation simple et allocation couplée) en font partie intégrante. Ils ont obtenu leur allocation à ce titre et le directeur de l’équipe d’accueil a dû donner un avis favorable à leur demande. Il a donc à les accueillir, à les connaître, à être informé de leur activité de recherche, de leur travail éventuel dans le cadre du monitorat, de leurs séjours à l’étranger, de leurs déplacements pour la recherche, de leurs participations à des colloques, de leurs publications.
       L’activité de l’allocataire en tant que moniteur, très utile pour nos enseignements de littérature comparée, est secondaire par rapport à l’activité de recherche. Cette dernière est individuelle (préparation du doctorat) mais elle s’inscrit dans un cadre collectif et elle doit également servir cette communauté scientifique.
       Deux allocations (Frédéric Sayer, Sylvain Détoc) ont été accordées à la faveur de la priorité dont bénéficie la chaire de littérature comparée occupée par Pierre Brunel à l’Institut Universitaire de France. Il n’a pas cru bon pour autant de lier le travail de ces allocataires à son activité dans ce cadre et les a laissés libres d’exercer le monitorat. Cette situation particulière figurera pourtant nécessairement dans les états de service des intéressés.
       L’évolution de l’Université dans le cadre européen du L.M.D. concerne l’équipe d’accueil et les allocataires de recherche qui en font partie.

a) « il va de soi que pour construire son offre de formation master, l’établissement (l’Université) sollicite les équipes de recherche constitutives des écoles doctorales » (circulaire ministérielle du 3 septembre 2003). L’avis des allocataires sera donc requis sur les points du projet en cours.
b) « le nom des chercheurs et les informations les concernant devront figurer dans le dossier venant à l’appui de la demande d’habilitation du master » (Ibid).
c) il paraît souhaitable qu’une participation des allocataires de recherche, forts de leur expérience ou de leur recherche, vienne renforcer la formation des étudiants pour le Master. Une telle intervention est prévue par exemple dans le projet élaboré au sein de l’École Doctorale de Paris IV (Civilisations, cultures, littératures et sociétés) dirigée par Mme Marie-Madeleine Martinet.

       À titre expérimental, un séminaire des allocataires ouvert aux étudiants de M1 et M2 pourrait être mis en place à titre expérimental dès la rentrée 2004. Il serait placé sous l’autorité d’un des professeurs de littérature comparée, qui seul pourrait valider le résultat obtenu par les étudiants (remise par exemple par chaque étudiant d’un rapport).
      Il paraît également naturel et souhaitable que les allocataires de recherche s’intéressent aux activités et au projets du C.R.L.C. :


a) cycles de conférences
b) colloques
c) recherches collectives pouvant aboutir à une publication. Après quatre dictionnaires volumineux va en paraître un cinquième, le Dictionnaire des mythes du fantastique, aux Presses de l’Université de Limoges et en collaboration avec Mme Juliette Vion-Dury, maître de conférences dans cette université.
    
Projet en cours : Anthologie pour une Histoire de la littérature comparée. Le travail porte sur l’instant sur le XIXe siècle et les origines de la discipline .
d) groupes de recherche spécialisés. Le point sera fait lors de la prochaine réunion du CRLC, avec un effort plus vigoureux encore que l’an dernier dans le sens d’un resserrement autour de Paris IV.
    
 Projets envisagés :
Un cycle de conférences sur l’obscénité (François Lecercle)
La constitution d’un groupe d’études donjuanesques (Pierre Brunel).

 

            Présentation des allocataires de recherche

Hélène BEAUCHAMP
lnbeau@aol.com
En 3e année d'allocation de recherche, elle prépare sa thèse sous la direction de François Lecercle sur le sujet : Dramaturgies pour marionnettes (1890-1935) en France, en Espagne et en Belgique. Dans ce tournant de siècle, nombre de dramaturges, dont certains très connus (Jarry, Lorca, Valle-Inclan, Michel de Ghelderode, Maeterlinck, Paul Claudel…), ont écrit des pièces de théâtre « pour marionnettes », dans un esprit de « révolution théâtrale » : Le guignol ou la marionnette d'aspect hiératique furent chargés par l'avant-garde de régénérer le théâtre. Avant cette thèse, ce mouvement n'avait pas encore fait l'objet d'un travail systématique du point de vue de l'étude dramaturgique des textes.

Ève de DAMPIERRE
eve_osiris@hotmail.com
Allocataire-moniteur depuis octobre 2001.
Directeur de thèse : Jean-Louis Backès.
Sujet : L’Égypte moderne (Le Caire et Alexandrie) dans la littérature de fiction européenne et égyptienne. La période couvre environ les années 1930-1980, et le corpus comprend des œuvres en langue française, anglaise, italienne et arabe. Il s’agit d’étudier précisément la littérature sédentaire, par opposition à la littérature nomade des écrivains voyageurs en Orient du siècle précédent, c’est-à-dire les textes produits par des Égyptiens ou des Européens vivant en Égypte, la plupart du temps dans une de ces deux villes, pendant la période concernée, en comparant les représentation autochtones et étrangères, en s’intéressant également aux questions liées à la notion d’ « orientalisme » au XXe siècle, et en expliquant le lien entre sédentarité, intérêt pour la ville et pour la modernité égyptienne, et écriture de fiction.

Sylvain DÉTOC
detoc.sylvain@wanadoo.fr
Certifié de lettres classiques
Lauréat de la Fondation Cetelem « Éduquer pour entreprendre » (promotion 2001)
Allocataire de recherche et moniteur à l’Université de Paris IV-Sorbonne, il prépare une thèse de doctorat sous la direction de Pierre Brunel : Ulysse, ou l’épopée des retours, dont le propos est de montrer dans une perspective comparatiste ouverte la constitution et la signification d’un mythe littéraire du retour dans le sillage de l’Odyssée.
Membre de l’équipe de recherche sur les mythes littéraires du CRLC.
          Orientations de recherche :
Mythes et littérature
L’épopée et les genres narratifs
Littérature et quête des origines
          Projets :
Participation au colloque du GREP, Groupe de recherche sur l'épique (Paris IV-Sorbonne – UMR CNRS 8092) « Les remaniements et réécritures de l’épique de l’Antiquité au XXe siècle ».
Préparation d’un livre sur la figure mythique de Méduse (à paraître en 2004).
Création d’une base de données mettant à la disposition de l’internaute un vivier de textes littéraires antiques et modernes qui manifestent les résurgences de figures mythiques.

Véronique LOCHERT
veronique.lochert@noos.fr
Allocataire-monitrice depuis septembre 2001, membre du GRAL.
Elle prépare une thèse sur L'Écriture du spectacle. Formes et fonctions des didascalies dans le théâtre européen des XVIe et XVIIe siècles (France, Italie, Angleterre, Espagne), sous la direction de François Lecercle. L'étude des emplois contrastés des didascalies dans les différents pays et de leur évolution permet de s'interroger sur les rapports entre le texte et la représentation et sur la manière dont le théâtre se donne à lire.

Laurence MARIE
laurencemarie@hotmail.com
Allocataire-monitrice à Paris IV depuis septembre 2002
         Orientations de recherche : les rapports entre théâtre et peinture en France et en Angleterre dans la seconde moitié du dix-huitième siècle, et plus particulièrement leur influence sur le jeu de l'acteur shakespearien (doctorat de littérature comparée sous la direction de François Lecercle)
         Publications :
« Le dénouement de Roméo et Juliette de Ducis vu par les contemporains : vers une dramaturgie du tableau ? », Le XVIIIe siècle par lui-même, in Studies on Voltaire and the Eighteenth Century (à paraître en juin 2004)
« La scène de genre dans les Salons de Diderot », Labyrinthe n° 3 (printemps 1998)
         Autres :
organisation sous la direction de François Lecercle et en collaboration avec Zoé Schweitzer de la journée d'études Réécritures du crime. L'acte sanglant sur la scène théâtrale du XVIe au XVIIIe siècle (samedi 8 mai, en Sorbonne, sous l'égide du Gral et du CRLC)
responsable de la rubrique « Actualité de la recherche » de la revue interdisciplinaire Labyrinthe : édition et publication d'articles (notes de lecture, comptes rendus de colloques, présentation de revues).

Guillaume NAVAUD
gnavaud@noos.fr
Allocataire-moniteur en littérature comparée à Paris IV
Agrégé de Lettres classiques (2000)
Ancien élève de l'ENS-Ulm
         Recherches :
PERSONA : éthique & poétique dans la pensée antique et l'Angleterre humaniste (Thèse de doctorat sous la direction de François Lecercle).

Frédéric SAYER
frederic.sayer@paris4.sorbonne.fr
Agrégé de Lettres modernes, allocataire de recherche et moniteur à l’université Paris IV-Sorbonne, prépare actuellement une thèse de littérature comparée sous la direction de Pierre Brunel, intitulée Mythiques villes maudites des littératures française, anglaise et américaine du XXe siècle.
         Orientations de recherche :
Le roman, la poésie et le théâtre de langues française et anglaise au XXe siècle.
La Bible dans la littérature et les mythes littéraires dans une perspective comparatiste.

Zoé SCHWEITZER
zoeschweitzer@hotmail.com
Agrégation de lettres modernes en 2000
Allocataire-monitrice depuis 2001
Membre du Gral ; préparation, avec Laurence Marie, d'une journée d'étude le 8 mai 2004 sur les Réécritures du crime, sous l'égide du Gral et du CRLC.
Prépare une thèse sous la direction de François Lecercle sur « Médée et la violence au théâtre, du XVIe au XVIIIe siècle, en Angleterre, France et Italie ». Il s'agit de démontrer que la violence de Médée est extrême, ce qui en fait un cas particulier et un cas limite, propre à interroger les enjeux et les ressorts de la violence sur la scène, dans une perspective sociologique, politique et poétique.

 
Retourner au début de la page
 
 
 
 
 
 
 
Site construit par : Euro-Nepal